Accéder au contenu principal

Recyclage de matéreil Android

Ma vieille tablette Samsung Galaxy Tab 2 10.1 acquise en 2012 était devenue poussive. Depuis longtemps d'ailleurs ! Ayant reçu la nouvelle tablette, j'ai voulu recycler l'ancienne. Au départ, je pensais remplacer Android par Lineage OS. Cette vieille tablette est référencée compatible avec Lineage OS tandis que quelques tutoriaux trainent ici et là. Passer sur Lineage OS : facile ou pas dans mon cas ? ... Pas encore gagné !

Une tablette...

Je me sers essentiellement de la tablette pour regarder 4 conneries "trucs" divers sur le Web et, surtout, lire. De la lecture de romans (polars, SF, romans à base historique, action, techno-trillers ...) et autres études variées (sur l'Histoire, la géopolitique ...). Mais aussi des BD via un abonnement chez Izneo et des achats chez comiXology.

Il est évidemment possible de lire des BD aux formats CBZ ou CBR (qui ne sont que des archives ZIP ou RAR dont on aura modifié l'extension) grâce à diverses applications (voir en fin d'articles quelques pistes logicielles sous Android). Encore faut-il les obtenir ces BD au format CBR ou CBZ ...

... Poussive ...

Poussive sous Android 4.1.2 ? Oui. Désespérément poussive ! Que ce soit via Firefox ou via Google Chrome (j'ai abandonné depuis longtemps toute autre alternative car pire), le temps de chargement est looooong ! Trop loooooooooong !! D'autre part, si lire de la prose (des ePubs, des PDF) est réalisable facilement, lire des BD s'avère plus ... énervant (paradoxalement). La lecture chez comiXology est un peu longue à démarrer mais ensuite plus de problème. Par contre, impossible de lire une quelconque BD depuis Izneo : l'application plante tôt ou tard ! La lecture de BD en CBR/CBZ est également lente.

... A comparer

J'ai donc pu testé dernièrement sur d'autres machines (pour moi, smartphones, tablettes, PC sont des machines).
  • Mon Samsung Galaxy Note 4 me permet de tout lire sans problème. Même si se déplacer de case en case est un peu chiant pénible sur une telle taille d'écran (et pourtant, le Note 4 possède une belle taille d'écran), Izneo ne plante jamais. De même l'initialisation de comiXology est plus rapide tandis que naviguer sur le Web est agréable.
  • Ayant acheté pour ma mère une tablette en décembre 2017, j'ai testé Izneo (avec mes codes) et la navigation internet. Là aussi, aucun problème. C'est stable, rapide, agréable.
Donc, pourquoi ma vieille tablette plante ou est poussive ? Elle a vieilli, pardi ! Il est non seulement impossible de mettre à jour directement le système (Merci Samsung ! (Vous me direz à juste titre que c'est partout la même situation.)) mais la configuration n'est pas terrible. Imaginez : un processeur Dual-Core de 1 GHz épaulé par 1 Go de mémoire RAM seulement ! Même en "tuant" les applications au fur et à mesure, la machine ne suit pas vraiment dans certains usages. Ce type de configuration pouvait passer à l'époque mais, visiblement, plus maintenant.

Comparons les configurations des machines :
Les versions de systèmes varient également  :
  • Samsung Galaxy Tab 2 10.1 (2012) : Android 4.1.2
  • Samsung Galaxy Note 4 (2014) Android 5.0.1 (J'ai du rooter l'appareil pour pouvoir écrire sur la carte SD puis j'ai installé, via Odin3, Android 5.0.1.)
  • Acer Iconia One 10 (2017) : Android 7
Je pense avoir isolé le problème de lenteurs et crashs de ma vieille tablette : la mémoire RAM qui manque. La version du système doit probablement jouer aussi son rôle mais jusqu'à quel point ?

J'ai donc acquis une nouvelle tablette Acer Iconia Tab 10 (A3-A50) avec un processeur hexa-core (8 cœurs) à 1.7/2.1 GHz épaulé par 4 Go de RAM sous Android 7 (en bref, une évolution haut de gamme de l'Acer Iconia One 10). Avec une telle configuration, je devrais être pleinement satisfait pour longtemps ....

Recyclage de matériel

C'est bien joli tout cela mais que faire de la vieille tablette ? Elle fonctionne encore. De façon poussive mais elle fonctionne. J'ai pensé, après recherches, à remplacer le système Android vétuste (dans sa version) par Lineage OS. ... Mais c'est pas gagné !

Lineage OS

En résumé, pour installer Lineage OS (c'est le même principe pour n'importe quel autre système), il faut, dans l'ordre suivant :
  1. Rechercher le bon tutoriel, soit un tutoriel clair mais aussi en rapport avec la machine (sachant que pour autant, certains ne fonctionneront pas mais ce sera un problème constaté toujours plus tard et toujours trop tard).
  2. Télécharger le bon package Lineage OS et le placer à la racine de la carte micro SD (sachant que certaines configurations n'offrent pas le support d'une carte SD, je n'ose imaginer la galère).
  3. Télécharger le bon package des applications Google Applications (Gapps) si on souhaite pouvoir aller sur le Play Store et le placer aussi à la racine de la carte micro SD.
  4. Démarrer la machine avec une combinaison de touches pour avoir le mode "Recovery". Dans mon cas, je dois appuyer simultanément sur les touches "Power" et "Volume-Bas".
  5. Utiliser adb pour installer Lineage OS.
  6. Utiliser de la même manière adb pour installer les Google Applications (Gapps).
  7. Redémarrer.
A noter que l'utilisation de adb (étapes 5 et 6) s'effectue avec la syntaxe suivante :
adb push nom_fichier.zip /sdcard/

Tout cela, c'est la théorie. Car je ne suis pas parvenu à installer Lineage OS : je me heurte à une protection de la machine. Lors de la tentative d'installation, la signature MD5 de la ROM Lineage OS n'est pas reconnue comme certifiée par la tablette. D'où échec.

En route

J'ai compris que j'ai raté une étape. Sauf erreur, il faut d'abord rooter l'appareil. Ah beng voui !

En route pour rooter (pas pu m'en empêcher de ce jeu de mots pourri). J'ai suivi un autre tutoriel. La manipulation semblait se faire correctement. Mais après le redémarrage (correct), il faut vérifier si root est bien installé. C'est là que ça merdoie mouline dans le vide. J'ai du redémarrer la machine pour sortir de cette boucle sans fin. Pour le moment, impossible de rooter correctement.

A noter qu'utilisant une distribution GNU/Linux, j'ai du transiter par ma machine virtuelle VirtualBox sous Windows 10 pour rooter. Car Odin3 ne fonctionne que sous Windows. J'avais tenté préalablement de suivre un autre tutoriel directement sous GNU/Linux via l'application Heimdall mais celle-ci ne semble pas reconnaitre ma tablette (du moins sous GNU/Linux). Par contre, pas de problème via la machine virtuelle sous Windows (les extensions VBox étant correctes et après installation des pilotes adéquats sous Windows) avec Odin. Cependant, je ne pense pas que l'échec du rootage soit du à la virtualisation intermédiaire. Il faudrait refaire la même manip directement sous Windows pour valider ou invalider cette hypothèse.

Remise à zéro

Par contre, via le mode "Recovery", j'ai effectué une remise à zéro totale de la machine. Un "wipe" du système et des "data", ainsi qu'un "wipe" du cache et ..... retour à l'état d'origine. Plus qu'à remettre le compte Google (ou un autre). Dans le cas de la saisie du même compte Google (adresse GMail), les applications précédemment installées reviendront. Avec un nouveau compte GMail, il faudra choisir ses applications depuis le Play Store mais l'idée peut être intéressante si on veut donner ou prêter l'appareil.

J'ai remarqué une légère amélioration de la rapidité de navigation internet après cette remise à zéro ... bien que que je suppute que cela ne durera guère. J'ai encore alléger la configuration en supprimant quelques applications pour ne garder que l'essentiel.

En guise de conclusion (temporaire)

Pour le moment, je reste sur la remise à zéro. Tant que je n'aurai pas rooté l'appareil, je resterai au bord du chemin pour aller à destination de Lineage OS (et de toute autre système) (Saurez-vous trouver le jeu de mot vaseux ?!).

Quand j'aurai un peu plus de temps, je retenterai peut-être de rooter l'appareil. Car rooter permet aussi de faire une sauvegarde du système actuel afin de ne pas se retrouver avec un appareil inutilisable (une brique) en cas de mauvaise manipulation en changeant de ROM système.

Je tenterai alors probablement directement depuis une véritable machine sous Windows, sans virtualisation. 

Annexes

Quelques liens

Quelques applications Android pour la lecture

Posts les plus consultés de ce blog

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…

Mageia 6 - Retour d'expèriences

Mageia 6 est enfin sorti et j'ai eu plusieurs système à migrer. D'ailleurs, je me demande si ce ne serait pas un complot du FIDEL (Fondation des Infâmes Développeurs Extra-terrestres (GNU) Linux)) puisque sont "tombées" dans le même laps de temps les distributions Debian, Fedora et Mageia ! Et en réalité, mieux vaux actuellement réinstaller totalement ces trois que de tenter une migration si on utilisait KDE (et KDM).

Je ne m'étendrai pas sur Debian (installation facile) et Fedora (dont l'installateur met 2 bonnes heures à analyser mes partitions pour planter ensuite trop facilement). Bref, du hors sujet .....
1 - Problématique En fait, concernant Mageia, les écueils concernent autant KDE/Plasma et KDM qui est abandonné au profit de SDDM (autre choix possible) que les paquetages 32 bits si le système est en 64 bits. J'avais eu la présence d'esprit préalable de lire la page des notes de Mageia 6 et de repérer la partie mise à niveau de Mageia 5 vers 6…