Accéder au contenu principal

Windows 10 Alpha

J'utilise GNU/Linux quotidiennement et Windows de temps à autre pour de rares logiciels, soit parce que je les trouve mieux sous ce système, soit parce qu'ils n'existent pas sur la Banquise (dictionnaire Petit Robert et encyclopédie Universalis). J'ai 2 PC sous Windows 7 : le portable et la tour avec une partition dédiée. Dernièrement, depuis quelques mois en fait, on parle du successeur de Windows 8.1 nommé Windows 10. Microsoft fournit les images ISO pour tester (et déboguer) cette nouvelle version. J'ai donc commencé à tester, d'autant que c'est gratuit. Pas de sectarisme pro banquise !

Windows 10

Entre autres nouveautés, le retour du menu "Démarrer", les applications ModernUI en mode fenétré, et des bureaux virtuels comme sous ... GNU/Linux qui passe par la fonction "Task View". D'autres changements moins visibles aussi comme une section "Home" dans l'explorateur de fichiers qui regroupe le principal pour l'utilisateur.

L'autre truc à retenir est que la mise à jour vers Windows 10 sera gratuite pour les utilisateur de Windows 7, Windows 8 et 8.1. A condition d'avoir une licence officielle, hein ! A priori, les exigences matérielles pour Windows 10 ne devraient pas évoluer et les machines sous Windows 7 doivent passer matériellement. Par conséquent, il devrait en être de même avec les machines sous Windows 8 et 8.1 ainsi que les toutes dernières machines pour ceux qui n'attendront pas la sortie officielle de Windows 10 pour acquérir une nouvelle tour ou un nouveau PC portable.

La version définitive de Windows 10 devraient sortir à l'automne 2015.

Version de démonstration


Microsoft fournit les images ISO en 32 et 64 bits et, désormais, en langue localisée. La version est gratuite et s'auto-active mais sera limitée dans le temps (logique) jusqu'à la sortie de la mouture définitive vraisemblablement. De toute façon, puisque c'est une démo, inutile de trop espérer l'utiliser pleinement en mode productif. Inutile de s'auto-flageller !

Il est prévu que d'autres versions de débogage sortent d'ici la sortie de Windows 10.

Quelques astuces

1) Lors de l'installation, qui peut paraître assez longue selon la machine de base, soyez vigilant lors du paramétrage initial pour désactiver les mouchards. En fait, ce sont des autorisations à désactiver afin que les applications n'utilisent pas vos données et géolocalisation. Laissez cependant la géolocalisation pour Windows (pour les mises à jour et les recherches Web). Si vous sautez cette étape, vous pouvez aussi désactiver en allant dans le menu des applications, puis le menu "Settings" (une sorte de panneau de contrôle secondaire qui semble même faire doublon) et enfin dans la rubrique "Confidentialité".

2) Sous VirtualBox, Windows 10 fonctionne parfaitement mais il ne faut surtout pas installer les Additions VirtualBox qui ne sont pas encore conçues pour Windows 10. Je les ai installé et j'ai planté en beauté l'ensemble de ma machine. J'ai du redémarrer à la sauvage puis détruire totalement ma machine virtuelle Windows 10 (puisque impossible de désinstaller ces Additions VirtualBox). Par extension, je pense qu'il ne faut pas encore tester les Extensions VMWare. Pour rappel, ces Extensions VMWare et Additions VirtualBox correspondent à des pilotes spécifiques à VMWare et VirtualBox (meilleure gestion de la taille écran virtuel, support de glisser - déposer entre machine virtuelle et réelle, dossiers partagés .....). Par conséquent, lorsque j'ai cloné une machine Windows 7 pour la migrer vers Windows 10, j'ai préalablement désinstallé les Additions VirtualBox.

Premières impressions sur cette Alpha

Je n'ai testé que sous VirtualBox et VMWare Player les versions 64 bits pour PC. Je suis l'évolution depuis quasiment le début de la disponibilité des images ISO. Dans les deux premières versions livrées, seul l'anglais était disponible mais vous pouvez désormais tester en français avec la version 9926.

J'ai procédé de plusieurs façons dernièrement : d'abord une première machine virtuelle toute neuve puis une seconde machine virtuelle sous Windows 7, avec une belle panoplie logicielle, que j'ai clonée (par sécurité) pour la mettre à jour vers Windows 10.

Dans le premier cas, soit une machine toute neuve, l'installation est classique en démarrant sur le CD. L'installateur créé lui-même les partitions dont une partition cachée (une partition caché de 350 Mo pour un disque de 25 Go entièrement dédié à Windows). Lors de la création de l'utilisateur, j'ai du entrer mon adresse Hotmail avec son mot de passe lié. Je ne sais pas (encore) comment ne paramétrer qu'avec un nom utilisateur simple sans devoir utiliser l'adresse Hotmail / Outlook / Live. Je sais que le problème existait déjà avec Windows 8 et 8.1.

Dans le second cas, soit une mise à jour depuis Windows 7 / 8 / 8.1, il faut démarrer directement sur le système à mettre à jour puis insérer le CD et lancer l'installation. Cette fois, pas besoin d'adresse Hotmail puisque le profil utilisateur préexistant est récupéré. Par contre, selon l'ampleur des applications préinstallées, la mise à jour peut être particulièrement longue. Cette solution n'est pas forcément LA solution puisque, en plus de sa longueur, un dossier Windows.old est ajouté (et faire mal aux yeux de certains bien qu'il ne prenne pas de place sur le disque avec 0 (oui, zéro) Ko).

Le menu "Démarrer" peut être modifié. Du moins, les tuiles de la partie de droite peuvent être réarrangées. Les applications, en dehors des plus utilisées, sont classées alphabétiquement et il est désormais impossible créer des sous rubriques tels que (par exemple) Graphisme, Internet, Multimédia ... Si le menu "Démarrer" est définitivement figé dans son ergonomie, certains vont devoir revoir leurs habitudes mais le plus pénible sera pour qui ne sait pas vraiment quel logiciel fait quoi. Rhaaaa voui : jamais content !

Un système de plusieurs bureaux intégré, un peu comme les bureaux multiples de GNU/Linux, peut sembler assez basique, du moins pour un linuxien. Actuellement, il n'existe pas de vue directe des bureaux virtuels comme sous KDE et Xfce. Il faut utilise la fonction "Task View" située à droite de la fonction de recherche. L'icône "Task View" représente deux fenêtres superposées. Cliquez dessus pour visualiser les diverses applications ouvertes et les divers bureaux virtuels. Vous pouvez ainsi ajouter des bureaux virtuels.

Je n'ai pas fait le tour de toutes les applications mais, du fait d'un système mis à jour avec une palanquée logicielle, plusieurs message d'alerte peuvent signaler des incompatibilités. Laissons le temps d'harmoniser l'ensemble (le système, les pilotes, les applications).

En fait, le seul truc qui pourrait paraître chiant, vraiment casse burnes, c'est la présence du classique "Panneau de configuration" et d'une nouvelle rubrique nommée pour le moment (en version française du moins) "Settings". Comment dire ? Ça fait un peu ... bordelique, doublon ! Cette rubrique "Settings" rassemble certains éléments de paramétrages de Windows 10. Car tous deux touchent autant le système lui même que l'utilisateur. Or, à mon humble avis, ce point d'entrée aurait du être insérer dans le classique "Panneau de configuration", quitte à le remanier légèrement et y ajouter de nouvelles rubriques. Ou bien créer deux panneaux de configuration distincts mais évident ? Car le problème vient peut-être du fait que Windows 10 doit pouvoir être installé autant sur PC classiques (tours et PC portables) que sur tablettes et smartphones, donc avec des besoins de paramétrages un peu différents.  Cependant nous sommes encore avec une version Alpha ; soyons donc indulgent ;-)

Paramètres de virtualisation

Pour virtualiser sous VMWare, utilisez les paramètres suivants :
* OS : Sélectionnez Windows 8 (le temps que Windows 10 soit prévu dans VMWare)
* 4 Go de RAM (ou plus) pour du 64 bits et 2 Go pour du 32 bits
* 1 processeur
* 1 disque (virtuel) de 25 à 30 Go en SATA
* Network en NAT
* Son en automatique

Pour virtualiser sous VirtualBox, utilisez les paramètres suivants :
* OS : Sélectionnez Windows 8.1 (le temps que Windows 10 soit prévu dans VirtualBox) en  32 ou 64 bits selon le cas
* 4 Go de RAM (ou plus) pour du 64 bits et 2 Go pour du 32 bits
* 1 processeur (ou 2 processeurs pour du 64 bits)
* Affectez le maximum disponible pour la mémoire vidéo (Avec une carte vidéo dotée de 2 Go de mémoire, j'ai affecté 256 Mo de mémoire, soit mon maximum.)
* Activez les fonctions 2D et 3D pour l'affichage
* 1 disque (virtuel) de 25 à 30 Go en SATA
* 1 lecteur CD en IDE
* * Sous GNU/Linux, j'ai activé le son avec PulseAudio et contrôleur Intel Audio HD (selon votre système et votre matériel)
* Réseau en NAT

Et à l'avenir

Windows 10 en version Alpha (version 9926) est déjà prometteur même si certains points peuvent être revus (doublons source probable de confusions entre le "Panneau de configuration" et la nouvelle rubrique "Settings") ou peaufinés (tel que le menu "Démarrer"). Il est encore possible d'espérer ;-)

Au vu de mes tests actuels en machine virtuelle, vu la gratuité limitée dans le temps (un an à compter de la sortie officielle de Windows 10 définitif), il est très fort probable que je fasse migrer vers Windows 10 mes deux machines Windows 7 (PC et portable), même si Windows est loin d'être mon système d'exploitation principal. Une migration afin d'avoir enfin le système de bureaux multiples sous Windows mais aussi et surtout pour allonger les mises à jour à venir puisque le support officiel de Windows 7 est désormais terminé.

Des liens

* Des informations :
http://www.nextinpact.com/news/92862-windows-10-telechargez-nouvelle-technical-preview-avec-xbox-app.htm
* Les nouveautés :
http://www.nextinpact.com/news/90215-windows-10-a-decouverte-nouveautes-technical-preview.htm
* Gratuité :
http://www.nextinpact.com/news/92823-windows-10-gratuit-pour-utilisateurs-windows-7-et-8-1.htm
* Une mine d'informations :
http://www.cnetfrance.fr/special/windows-10-4000237349.htm
* Pour télécharger les version 32 et/ou 64 bits :
http://windows.microsoft.com/en-us/windows/preview-iso
* Utilisations des bureaux virtuels :
http://www.libellules.ch/dotclear/index.php?post/2014/10/08/Bureau-virtuel-sous-Windows-10-Task-View

Posts les plus consultés de ce blog

VirtualBox et USB

Je me suis longtemps battu pour que mes machines virtuelles Windows sous VirtualBox bénéficient d'un support correctement exploitable de l'USB. Bien que je faisais tout ce qu'il fallait faire, impossible de brancher le moindre périphérique USB sur une machine VirtualBox ayant Windows (toutes versions confondues). Je m'étais même tourné vers VMware Player pour avoir une machine virtuelle Windows pleinement exploitable pour mes (rares) besoins Windows de travail !

Bizarrement, ces difficultés n'existent pas avec une quelconque distribution GNU/Linux virtualisée (sauf cas technique bien spécifique à la distribution).

Notez que tous mes essais partent depuis une distribution GNU/Linux (Debian 8 Jessie, Mageia 5, Fedora 25, Manjaro). Pour l'anecdote, naviguant plus ou moins entre ces distributions, j'utilisais la version officielle de VirtualBox sous Mageia tandis que c'était la version fournie par le gestionnaire de paquet pour les autres. Il est donc possi…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…