Accéder au contenu principal

Recyclage de clefs USB

Comment réutiliser des clefs USB ? J'évoque ici les clefs USB fournies lors de l'achat d'un système (Windows en fait) ou un quelconque logiciel. Oublions nos clefs personnelles acquises vierges. Une fois que le contenu de ces clefs est devenu obsolète, vous désirez les réutiliser. Vite imaginé mais loin d'être facile !

Je dispose de 2 clefs USB que je tente de recycler :
  • Une clef USB de 16 Go contenant Windows 10 version 1510 acquise directement chez Microsoft,
  • Une clef USB de 16 Go contenant l’encyclopédie Universalis 2017 acquise directement chez l'éditeur de ladite encyclopédie.
Dans les deux cas, les versions sont obsolètes. La clef Microsoft propose la version initiale de novembre 2015 alors que la version 1803 vient juste de sortir. Quant à Universalis 2017, j'ai déjà la version 2018.

Par conséquent, je souhaite réutiliser ces deux clefs USB à d'autres fins, dont remplacer la version 1510 de Windows 10 par l'actuelle 1803.

Cela, c'est .... la théorie.

En pratique, recycler ces clefs USB s'avère .... impossible.

J'ai tout tenté pour me heurter systématiquement à la protection en écriture. Je me suis basé sur les deux tutoriaux suivants :
Voici mes essais infructueux :
  • Diskpart : Diskpart affirme avoir bien supprimé la protection. Pourtant, dès que je veux formater (depuis Windows 10) : "protection en écriture" 
  • Regedit : La clef de registre à trouver n'existe pas dans mon système Windows 10. 
  • Formatage directement depuis l'utilitaire dédié de Windows : "protection en écriture"
  • Formatage depuis Acronis Disk Director 12 (dernière version) : "protection en écriture" 
  • Formatage depuis EasUS Partition Master 12.09 (dernière version) : "protection en écriture"
  • Formatage depuis Gparted (directement depuis Linux donc) : "protection en écriture"
  • Formatage depuis HP USB Disk Storage Format Tool : "protection en écriture"
Ici, je souligne d'autres points :
  • Les applications utilisées Acronis ou EasUS ne sont pas des versions limitées mais des licences légalement activées (pas de blocage du fait de version de démonstration).
  • Lorsque je tente un formatage depuis Gparted ou Acronis Disk Director ou EasUS Partition Master, la première action sélectionnée est la suppression de la partition de la clef USB et non un formatage. Ce qui échoue. Et même en tentant de formater directement (sans suppression de la partition), c'est l'échec.
  • Il n'existe aucun bouton physique sur ces clefs USB enclenchant (ou pas) ladite protection. A croire que la protection a été serti en usine dès la conception ?! 
Apparemment, si j'en juge par cet article, l'affaire est loin d'être gagnée et peux même conduire à se véroler la machine (Windows) en tentant de récupérer certains utilitaires ...

A titre de conclusion (temporaire ?), j'ai abandonné toute tentative de recyclage de ces deux clefs USB autant depuis une machine sous Windows que sous GNU/Linux. Est-ce normal ? Non !

Posts les plus consultés de ce blog

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…

Mageia 6 - Retour d'expèriences

Mageia 6 est enfin sorti et j'ai eu plusieurs système à migrer. D'ailleurs, je me demande si ce ne serait pas un complot du FIDEL (Fondation des Infâmes Développeurs Extra-terrestres (GNU) Linux)) puisque sont "tombées" dans le même laps de temps les distributions Debian, Fedora et Mageia ! Et en réalité, mieux vaux actuellement réinstaller totalement ces trois que de tenter une migration si on utilisait KDE (et KDM).

Je ne m'étendrai pas sur Debian (installation facile) et Fedora (dont l'installateur met 2 bonnes heures à analyser mes partitions pour planter ensuite trop facilement). Bref, du hors sujet .....
1 - Problématique En fait, concernant Mageia, les écueils concernent autant KDE/Plasma et KDM qui est abandonné au profit de SDDM (autre choix possible) que les paquetages 32 bits si le système est en 64 bits. J'avais eu la présence d'esprit préalable de lire la page des notes de Mageia 6 et de repérer la partie mise à niveau de Mageia 5 vers 6…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…