Accéder au contenu principal

Android et les cartes microSD

Pourquoi certains constructeurs abandonnent l'intégration des cartes microSD dans leurs appareils Android ? Parce que depuis Kitkat, soit Android 4.4, il faut rooter afin de pouvoir écrire sur ces cartes. Et les acheteurs que nous sommes ne sont pas vraiment informés ! On se retrouve donc avec un appareil qui ne peut utiliser une microSD plus ou moins onéreuse.

J'en ai fait les frais.

J'ai acheté un Samsung Galaxy Note 4 dernièrement et j'y ai monté une carte microSD. Au moment de vouloir écrire sur cette carte externe, impossible. Accès refusé. Une recherche sur le web m'informe que cette faculté est bridée depuis Android 4.4 et que je dois rooter l'appareil pour y parvenir.

N'ayant jamais fait cette manipulation, je m’enquiers d'un tutoriel pour trouver celui-ci :
http://www.tutoriels-android.com/2014/12/rooter-son-galaxy-note-4-n910x-avec-cf-auto-root.html

Utilisant Mageia, je n'ose transiter par une machine virtuelle. Sur ce coup là, pas envie de briquer l'appareil pour une connerie. Je redémarre sur Windows 7 et fait tous les préparatifs (pilotes Samsumg et désinstallation de Kies, redémarrage, téléchargement d'Odin puis du fichier CF-Auto-Root correspondant à ma version (soit la SM-N910F). J'active le débogage USB (en suivant ce tutoriel)).

Je prépare ensuite Odin en chargeant le fichier MD5 de CF-Auto-Boot. Je rallume l'appareil (chargé préalablement) via les touches "Volume bas" + "Home" + "Power" puis je connecte par USB et lance l'opération rootage.

Et merde !

Odin annonce un succès mais l'appareil ne redémarre pas. Pire : je ne peux pas rallumer la bête normalement. J'ai du enlever la batterie pour éteindre. Une seconde tentative n'a rien donné.

J'ai donc un appareil tout neuf inutilisable qui m'affiche en permanence le message "Downloading ... Do not turn off target !!!."

Renseignement pris sur Planetegalaxy.com, je dois flasher l'appareil pour réinstaller une ROM officielle. Ce n'est qu'ensuite que je pourrai rooter.

Allons-y.

Après quelques hésitations, j'opte pour Lollipop (Android 5.0.1) au lieu de Kitkat (Android 4.4.4). A y être ... Voici le tutoriel que j'ai utilisé :
http://www.tutoriels-android.com/2015/02/firmware-officiel-n910fxxu1bob4-android-5-0-1-pour-galaxy-note-4-n910f.html
Les ROMs officielles et opérateurs sont disponibles ici :

http://www.planetegalaxy.com/forum/index-des-roms-officielles-leakees-t29304.html

Cette fois, j'ai mieux pris mon temps. L'appareil est chargé et sera connecté avec le câble USB du Note 4 (et pas un autre, sait-on jamais). Je ne vais pas refaire la description de la procédure mais, avec un brin de patience, l'opération flashage a réussi. L'appareil redémarre correctement. Il est désormais fonctionnel, sous Lillipop.

Il ne reste plus qu'à rooter. J'ai suivi le tutoriel cité au début pour y parvenir. SuperSU, installé lors de la procédure de rootage, a pu être mis à jour.

Je peux désormais écrire sur la carte microSD mais, car il y a plusieurs "mais" !

  • Mais seules certaines applications peuvent écrire sur cette carte externe SD. Citons les 3 trois gestionnaires de fichiers suivant : X-plore, ES Explorateur de fichiers, Mes fichiers (le gestionnaire de fichiers d'Android). Les photos s'enregistrent également désormais sur cette carte externe sans problème.
  • Mais certaines applications ne peuvent toujours pas écrire, elles, sur la carte microSD. Ainsi, OfficeSuite ne peut travailler (écrire) que sur la mémoire interne.
  • Mais il n'existe toujours pas de solution pour autoriser certaines applications à écrire sur microSD. Je pense à une sorte de variante des pare-feu sous Windows. Ici, ce serait la liste de qui a le droit, ou pas, d'écrire sur carte externe. SuperSU ne le fait pas et je n'ai pas (su?) trouver une application qui le permette. Même payante. Si vous me lisez, amis développeurs ;-)
  • Mais j'imagine mal certaines personnes faire ce style de manipulation. Tout le monde n'est pas à l'aise avec ces moyens modernes alors, s'il s'agit de telles "bidouilles", on peut comprendre les frayeurs.
A travers cette anecdote, où je veux en venir ? Au faits suivants :
  • Que les constructeurs abandonnent définitivement les cartes microSD et informent les clients potentiels des véritables raisons.
  • Ou que ces mêmes constructeurs qui continuent à inclure des cartes microSD aillent au bout de leur logique en modifiant la version Android pour permettre les pleins droits d'écriture sur la carte externe. Et, oui, ce sera du travail supplémentaire.
  • Que les tarifs des appareils vont continuer à grimper en justification soit du travail supplémentaire de modification d'Android, soit à cause de l'inclusion d'une mémoire interne plus volumineuse en compensation de la perte de la carte externe. Même si ces raisons sont plus ou exagérées.

Pour la petite histoire, je suppose, à postériori, que j'ai échoué lors de ma première tentative de rootage uniquement parce que je n'ai pas correctement suivi la procédure, pourtant claire. Une fois l'appareil allumé avec les 3 touches "Volume bas" + "Home" + "Power", il faut appuyer sur "Volume haut" afin d'obtenir le mode "Download" (téléchargement) avant de lancer la procédure avec Odin. Or, je pense assez fortement avoir lancé Odin sans être passé préalablement par le mode Téléchargement. D'où l'échec pour être allé trop vite en étant inattentif.

Posts les plus consultés de ce blog

VirtualBox et USB

Je me suis longtemps battu pour que mes machines virtuelles Windows sous VirtualBox bénéficient d'un support correctement exploitable de l'USB. Bien que je faisais tout ce qu'il fallait faire, impossible de brancher le moindre périphérique USB sur une machine VirtualBox ayant Windows (toutes versions confondues). Je m'étais même tourné vers VMware Player pour avoir une machine virtuelle Windows pleinement exploitable pour mes (rares) besoins Windows de travail !

Bizarrement, ces difficultés n'existent pas avec une quelconque distribution GNU/Linux virtualisée (sauf cas technique bien spécifique à la distribution).

Notez que tous mes essais partent depuis une distribution GNU/Linux (Debian 8 Jessie, Mageia 5, Fedora 25, Manjaro). Pour l'anecdote, naviguant plus ou moins entre ces distributions, j'utilisais la version officielle de VirtualBox sous Mageia tandis que c'était la version fournie par le gestionnaire de paquet pour les autres. Il est donc possi…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…