Accéder au contenu principal

Windows 10 et sa mauvaise réputation

Je vois beaucoup de commentaires affirmant que Windows 10 serait farci de portes dérobées permettant aux organismes étasuniens de visiter le système. Donc, Windows 10 étant un crapware à part entière, il vaudrait mieux s'abstenir de l'installer. Putain, que ce type d'affirmation me fait bondir !

  1. Donc, ceux qui affirment cela auraient réussi à décortiquer le code Windows 10 ?! Admettons qu'ils aient (tous ?) des talents épatants de codeurs. Par contre, comment se seraient-ils procuré le code ? Parce que le code de Windows n'est pas ouvert au public que je sache, à l'instar de celui des distributions GNU/Linux. Ou alors, nous aurions de mauvaises informations ?! 
  2. Donc sur quelles bases affirmer de telles accusations ? Des personnes auraient réussi à faire du reverse ingeneering ? Je parle de rétro-ingénierie dont je doute de la légalité sur du code Microsoft (sachant que je ne suis pas juriste).
  3. Ou bien serait-ce du à de la mauvaise foi, voire des idées préconçues ?

D'accord, vous m'avez convaincu ! Windows 10 contient des portes dérobées. Après tout, Microsoft étant une entreprise commerciale, je veux bien admettre quelques trucs de ce genre. C'est vrai : le but d'une société commerciale est de faire du bénéfice, du pogne, de l'artiche, du blé, du flouse, du grisbi bref de l'oseille mais certainement pas de la philanthropie.

Et puisque, malheureusement, c'est ainsi :
  1. Dans ce cas, il faut aussi abandonner toutes les versions précédentes à Windows 10. Pourquoi les anciennes versions ne contiendraient pas de portes dérobées ?
  2. Dans ce cas, il faut aussi abandonner les systèmes Android et Apple. Ils ne font pas mieux. Donc autant aller au bout de la logique. Non ?

On fait quoi alors maintenant ?

Il ne faut quand même pas oublier que les dates de fin de mises à jour de sécurité de Windows 7 puis Windows 8/8.1 arriveront trop rapidement. Ayant la possibilité d'une mise à niveau vers Windows 10 gratuite, sous réserve d'une licence légale, passer à Windows 10 constitue la meilleure solution pour prolonger la possibilité d'effectuer les mises à jour de sécurité de Windows.

Bon alors, on fait quoi ? A terme il faudra penser aux mises à jour de sécurité du système. Si on laisse filer la possibilité de mise à niveau gratuite, à terme, il faudra mettre la main au portefeuille si on reste sur du Windows. C'est bien beau de dénoncer mais, pour être crédible, il faudrait amener au moins une solution ! On fait quoi, dites ?

Quant à moi, voici déjà une solution que vous n'évoquez pas !

Dans ce cas, il faut passer sur des systèmes d'exploitation alternatifs. Et là, je pense aux divers systèmes libres et open-source. Vous savez, les systèmes logiciels dont on peut obtenir immédiatement et sans difficulté le code source. Et dans ce cas, le nombre de solutions est fabuleux entre les nombreuses distributions GNU/Linux mais aussi les systèmes sous licence BSD comme FreeBSD et son dérivé PC-BSD. Par contre, attention ! Il ne s'agit plus de s'amuser avec quelques heures (ou jours) pour abandonner par refus d'obstacle. Et par refus d'obstacle, j'entends le fait de refuser de modifier ses habitudes. Le changement de monture doit être durable. Or, la grande question est : êtes-vous capable, vous qui dénoncez Windows 10, d'utiliser durablement un nouveau système d'exploitation open source sachant qu'il faudra être capable de s'y adapter. Il faut, en effet, être conscient que non seulement l'ergonomie va différer, au point de dérouter certains (bien que cet aspect puisse être solutionné en adoptant un autre environnement de bureau), mais que de plus il faudra s'habituer à de nouveaux logiciels (donc une ergonomie différente) sans oublier une nouvelle philosophie dans l'approche du système lui-même. Seriez-vous capables d'adopter l'un de ces systèmes ? Répondez honnêtement.

Pour information et couper court à toute éventuelle critique, j'utilise une distribution GNU/Linux comme système principal (Mageia) et comme système secondaire (Debian et Fedora) depuis 10 ans. J'utilise encore Windows 7 pour de fort rares besoin dus à des logiciels spécifiques et introuvables sur GNU/Linux. J'ai également testé Windows 10 depuis le début, via le programme Inside et, n'étant pas sectaire, j’admets volontiers que Windows 10 est très intéressant pour qui ne souhaite pas réviser ses habitudes de Windows. Je précise aussi que je ne suis aucunement lié à Microsoft.

Au fait, avant de critiquer, êtes-vous conscient que Microsoft permet de paramétrer la confidentialité ? Parce qu'avant de râler et hurler au loup, il serait quand même intelligent et opportun de se renseigner avant ! Il suffit de se rendre dans le nouveau panneau de configuration, donc celui noté "Paramètres". Ensuite plusieurs onglets sont à vérifier :
  • Onglet "Confidentialité" pour tout désactiver,
  • Onglet "Mise  à jour et sécurité" puis "Windows Defender" pour désactiver dès que vous voyez "Déclaration de confidentialité".
Au pire, désactivez tout pour réactiver au compte-goutte progressivement.

Mais cessez de râler sans savoir et sans apporter de solution ;-)

Posts les plus consultés de ce blog

VirtualBox et USB

Je me suis longtemps battu pour que mes machines virtuelles Windows sous VirtualBox bénéficient d'un support correctement exploitable de l'USB. Bien que je faisais tout ce qu'il fallait faire, impossible de brancher le moindre périphérique USB sur une machine VirtualBox ayant Windows (toutes versions confondues). Je m'étais même tourné vers VMware Player pour avoir une machine virtuelle Windows pleinement exploitable pour mes (rares) besoins Windows de travail !

Bizarrement, ces difficultés n'existent pas avec une quelconque distribution GNU/Linux virtualisée (sauf cas technique bien spécifique à la distribution).

Notez que tous mes essais partent depuis une distribution GNU/Linux (Debian 8 Jessie, Mageia 5, Fedora 25, Manjaro). Pour l'anecdote, naviguant plus ou moins entre ces distributions, j'utilisais la version officielle de VirtualBox sous Mageia tandis que c'était la version fournie par le gestionnaire de paquet pour les autres. Il est donc possi…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…