Accéder au contenu principal

Sauvegarde en ligne (sur le cloud)


"Dans le cloud" ! Pour les non "initiés", le "cloud" c'est l'ensemble de réseau. Une sauvegarde "dans le cloud" éparpille donc plus ou moins les copies dans le monde. Ce type de sauvegarde peut être pratique en cas de désastre (ne jamais mettre la totalité de ses sauvegardes dans un unique lieu), mais aussi pour bénéficier de davantage de mobilité (pas que les voyages forcément mais aussi les smartphones). Je me suis livré à une rapide étude des offres pour un usager particulier.

Evidemment, ici le but est de mettre à l'abri de vrai fichiers personnels. Pas de copie pirates diverses et variées à destination d'autrui, hein !

Le classement est alphabétique.

Acronis : http://www.acronis.fr/homecomputing/products/trueimage/#add-cloud-storage
  250Go pour 4.95€/mois soit 49.95€/an
  Accès des données depuis un iPhone, un smartphone (Android) et une tablette
  Accès par une interface Web
  Chiffrement AES 256
  Acronis, c'est l'éditeur de l'application Acronis True Image, concurrent du célèbre Norton Ghost. La société Acronis est très réactive et, si j'en juge par True Image, j'ose extrapoler que leur offre "Cloud Storage" est valable.

Blackblaze : http://www.backblaze.com/fr_FR/index.html
  L'offre n'est valable que pour Windows à partir de XP 32 bits et pour Mac OS X 10.5 et suivants.
  Sauvegarde chiffrée
 Un tarif à 3.96$/mois illimité !

Carbonite : http://www.carbonite.fr/
  La capacité de stockage est illimitée. L'offre s'établie par ordinateur.
  49€/an ou 89€/2ans (réduction de 9%) ou 119€/3ans (réduction de 20%)
  Accès des données depuis un iPhone
  Uniquement compatible avec Windows XP, Vista, 7. Le portage vers Mac OS est en cours. Linuxiens passez votre chemin !
  Sauvegarde chiffrée
  Autrefois, j'aurais vraisemblablement dit du bien de cette offre, à la simple vue des tarifs. Mais, il y a un mais ! Mais cette offre n'est acceptable que pour les utilisateurs Windows avec une application dédiée (pas d'interface web) ! C'est là le problème !

Dropbox : http://www.dropbox.com
  L'offre gratuite donne 2 Go d'espace qu'il est possible d'étendre jusqu'à 16 Go par parrainage. Il suffit alors d'inviter des connaissances à s'y inscrire.
  Il est aussi possible d'augmenter la taille de l'espace de stockage via des forfaits à 100 Go (9.99$/mois), 200 Go (19.99$/mois) ou 500 Go (49.99$/mois).
  Dropbox est accessible depuis les smartphones (Android, iPhone et Blackberry), Windows, Mac OS X et GNU/Linux. Il existe même une interface Web.
  Sauvegarde chiffrée
  Un  courant d'air nauséabond quand même : Dopbox a modifié, en juillet 2011, ses conditions d'utilistions pour s'arroger le droit de vous spolier en utilisant vos fichiers stockées sans demander préalablement l'autorisation !

Google Drive : https://drive.google.com
  Google Drive, c'est 5 Go gratuit initialement mais il est possible d'étendre l'espace en payant. Cette extension de stockage débute à 25 Go (2.49$/mois) pour grimper progressivement jusquà 16 To (voir les prix sur la page des tarifs).
  Le service est disponible depuis une interface Web mais aussi via une application pour Windows, Mac OS, les smartphones et tablettes Android, les iPhones et iPad. Pour les systèmes libres, il faut donc passer par l'interface Web.
  Tous les types de fichiers ne sont pas supportés.Chaque fichier ne peut dépasser 10 Go (c'est quand même joli) tandis que les images et documents texte sont bloqués à 2 Mo, les tableurs limités (à 256 colonnes, 400 000 cellules et 200 feuilles, pour 20 Mo) et les présentations limitées à 50 Mo. Les principaux formats de fichiers sont supportés mais, bizarrement, pas les formats OpenDocuments tel que ODT (texte) et ODS (tableur) entre autres. Du moins, il est évidemment possible de faire une copie de sauvegarde d'un fichier ODT (par exemple) mais la visionneuse de Google Drive ne pourra le gérer (pour le moment ?).

Hubic : http://www.ovh.fr/hubiC/
  1) Formule Start 25Go gratuit
  2) Formule Perso 100Go 9.90€ HT/an (soit 11.84€ TTC)
  3) Formule Premium Illimité 69.90# HT/an (soit 86.60€ TTC)
  Accès des données depuis un iPhone, un smartphone (Android) et une tablette
  Accès par une interface Web
  Sauvegarde chiffrée
  L'offre gratuite, déjà intéressante en terme de capacité de stockage, permet de tester en douceur. En outre, le service n'est pas bloqué à un système. Des applications existent pour iPhone, Android mais aussi Windows, sans oublier (même si ce sont des beta) Linux (32 et 64 bits) et Mac OS. Cerise sur le gateau, un accès par interface Web est possible.

Mozy : http://mozy.fr/
  Au vu de la source ci dessous, mieux vaut se méfier de leurs pratiques commerciales et fuir ailleurs !
  Voir http://www.veilleperso.com/mozy-confiez-backups-cb-4811

SkyDrive : https://skydrive.live.com
  Avec ce service de stockage en ligne, Microsoft offre 7 Go, accessible pour tout le monde (y compris les systèmes d'exploitation libres) via une interface Web, mais aussi une application pour Windows.
  Cet espace de stockage est extensible moyennant paiement : 20 Go en plus pour 8€/an, 50 Go en plus pour 19€/an et 100 Go supplémentaires pour 37€/an.
  Via l'interface Web, les fichiers ne peuvent excéder 300 Mo, taille qui passe à 2 Go via l'application Windows.

ZeCoffre : https://www.zecoffre.com
  1) Formule Lite: 2Go gratuit
  2) Formule Perso : illimité 4.17€/mois TTC (soit 50.04€/an TTC)
  Sauvegarde chiffrée
  L'offre vise davantage les utilistateurs Windows (une application Windows pour gérer mais uniquement Windows) mais cependant un interface Web existe. Peut-être la seule restriction réelle réside dans les deux limites suivantes :
    * les fichiers de plus de 200 Mo ne sont pas autorisés
    * il est interdit d'uploader plus de 500 Mo par mois.


En guise de conclusion

Mettre à l'abri ses données, c'est bien ; ca pourra éviter de pleurnicher. Toutefois, hormis le fait qu'aucune de ses offres ne soit facilement comparable à une autre (chaque société ayant sa propre politique), il convient de se souvenir de certains points :

  1. Certaines solution (Google Drive par exemple) permettent de stocker à distance les fichiers sur lesquels vous travaillez tout en vous permettant d'y travailler à distance. Ce n'est pas un pléonasme mais simplement la mode actuelle du fameux "cloud". Sur le papier, c'est très bien sauf que la description du concept ne dévoille pas l'un des défauts majeurs ! Comment allez vous pouvoir travailler si le service qui héberge vos fichiers est interrompu (peu importe la raison) ? Donc, ne mettez pas toutes vos billes dans le même panier. D'ailleurs, rien qu'à cause de cette hypothèse d'interruption de connexion, mieux vaut garder une copie de sauvegarde plus ou moins à portée (chez mamie et papi par exemple).
  2. Les données, vos données, étant décentralisées, sont potentiellement accessibles par un tiers. Assurez-vous de la confidentialité en les chiffrant préalablement. Tous les services que j'ai listé permettent cette option et le transfert est systématiquement sécurisé.
  3. L'opportunité de faire des sauvegardes en ligne dépend de la qualité de votre accès internet. Rien ne sert de faire des copies à distances avec un débit ridiculement bas ; l'affaire prendrait bien trop de temps inutilement.
  4. Dernière question avant de se lancer (hors aspect financier éventuel), avez-vous réellement besoin d'un gros espace de stockage décentralisé ? Pour quelques fichiers plus ou moins légers, les offres gratuites (Dropbox 2 Go, Google Drive 5 Go, SkyDrive 7 Go, Hubic 25 Go) conviennent parfaitement. Au delà, je suppose que vous voulez stocker des images systèmes (image "Ghost"), des photos et vidéos personnelles (vos enfants, les vacances, les fêtes ...), qui sont potentiellement des fichiers prenant davantage de volume. Dans ce cas, étudiez bien la question de l'opportunité, de vos besoins estimés sans omettre le coût financier à long terme.

Avis purement personnel, pour de gros besoins, je choisirais entre Acronis (250 Go pour 49.95€/an) ou Hubic avec l'offre Perso (100 Go pour 11.84€ TTC/an) ou l'offre Premium éventuellement (illimité pour 86.60€ TTC/an). Dans ces deux cas, les fichiers sont accessible partout (et peu importe le système) et sans limite de taille de fichiers ni d'upload mensuel. Accès davantage sur un système Windows, je me tournerais vers Carbonite ou Blackblaze.

Posts les plus consultés de ce blog

VirtualBox et USB

Je me suis longtemps battu pour que mes machines virtuelles Windows sous VirtualBox bénéficient d'un support correctement exploitable de l'USB. Bien que je faisais tout ce qu'il fallait faire, impossible de brancher le moindre périphérique USB sur une machine VirtualBox ayant Windows (toutes versions confondues). Je m'étais même tourné vers VMware Player pour avoir une machine virtuelle Windows pleinement exploitable pour mes (rares) besoins Windows de travail !

Bizarrement, ces difficultés n'existent pas avec une quelconque distribution GNU/Linux virtualisée (sauf cas technique bien spécifique à la distribution).

Notez que tous mes essais partent depuis une distribution GNU/Linux (Debian 8 Jessie, Mageia 5, Fedora 25, Manjaro). Pour l'anecdote, naviguant plus ou moins entre ces distributions, j'utilisais la version officielle de VirtualBox sous Mageia tandis que c'était la version fournie par le gestionnaire de paquet pour les autres. Il est donc possi…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…