Accéder au contenu principal

Marvel - Secret Wars Battleworld

La Maison des Idées, Marvel donc, a (re)unifié tous ses univers parallèle pour simplifier l'ensemble. Son concurrent, DC Comics, avait fait pareil mais là n'est pas la question. L'idée centrale est d'avoir moins de joueurs bons et méchants sur le terrain. Peut-être que cela devenait ingérable ? Cela peut aussi permettre l'arrivée de nouveaux lecteurs n'ayant pas suivi toute la trame.

Univers parallèles / Multivers

Il existe plusieurs univers, donc plusieurs Terre, donc plusieurs versions d'un même personnage. Ce sont les Multivers. Ce concept permet de développer des histoires plus ou moins différentes pour un même personnage ou une même équipe initiale.

Ce Multivers a été créé par les Beyonders, de surpuissants extra-terrestres, il y a de multiples millénaires.

Collision des univers

Sans entrer dans les détails, afin de vous inciter à lire par vous même, les univers se meurent et le point de rencontre fatal, le point d'incursion, est .... la Terre. Plus précisément, les uns après les autres, les univers se fracassent les uns contre les autres systématiquement au niveau de la Terre. Certains acteurs extra-terrestres veulent détruire notre bonne vieille Terre afin de préserver ce qui peut l'être des univers. Dans le même temps, certains acteurs terrestres tentent, eux, de sauver la Terre de diverses autres façons. Des solutions aussi radicales que terribles !

Car le problème est que lors d'une collision entre deux univers, il faut qu'au minimum l'une des deux Terres soit détruite pour préserver l’existence d'au minimum un univers. Avec un peu de chance, une Terre est détruite mais les deux univers subsistent.

A titre d'information, vous pouvez lire Infinity, qui constitue en quelque sorte un prologue. Vous y découvrirez un double arc narratif avec les premières tentatives de destruction de la Terre par les Bâtisseurs, de puissantes forces extra-terrestres, ainsi que Thanos qui vient semer le chaos en jouant sa propre partie. Cependant, bien que cette histoire soit excellente, sa lecture n'est pas primordiale pour Secret Wars / Battleworld. Disons que cela peut être un "plus" si vous l'avez lue.

A la suite d'Infinity, la tragédie continue. Les points d'incursions accélèrent et les Illuminati interviennent secrètement avec leur propre solution. Sans entrer dans les détails, il s'agit toujours de détruire toute autre version de Terre parrallèle autre que celle de l'univers 616 (le notre). Si vous lisez cette partie, vous découvrirez aussi la Cabale aux méthodes encore plus brutales.

Pendant qu’œuvrent les Illuminati et la Cabale, le Docteur Strange agit autrement puis finit par s'allier à Fatalis.

Vous pouvez lire tout ceci dans New Avengers 1 et suivants ainsi que dans le crossover Infinity. De plus amples détails sur les parutions chez Marvelplanet.fr.

J'avoue que j'avais bien aimé Infinity ... mais vous vous en moquez ;-)

Secret Wars / Battleworld

La conclusion de ces destructions ? Nous avons les restes de deux univers : la Terre 616 (la notre) et la Terre 1610 (l'Univers Ultimate). Enfin, quand je parle de "reste", c'est plutôt un mélange très spécial et disparate.

Aux USA, l'arc narratif a été publié de septembre 2015 à janvier 2016. Chez nous, nous avons pu le lire de janvier 2016 à mai 2016.

Nous avons donc la planète Battleworld, un ensemble disparate de divers éléments de divers Univers, puisque la Terre n'existe plus. Battleworld  forme un tout contrôlé par Dieu Fatalis qui dicte ses lois, Strange étant son "shérif", son homme de confiance.

Sur Battleworld, on peut rencontrer plusieurs versions d'un même personnage (Spiderman, Captain America, Hulk, Tornade, Thor ...). Fatalis est l'un des rares qui n'ait pas de double avec [auto-censuré]. Quant aux équipes que vous connaissiez, elles sont plus ou moins remaniées, avec des membres éparpillé, des membres manquants ou nouveaux.

Sachez aussi que Fatalis a osé volé quelque chose qu'il n'aurait jamais du à la mauvaise personne.

Cette planète est découpée en diverses zones disparates, parfois très dangereuses. La plus grande partie de ces territoires sont gérés par des barons devant obéissance à Fatalis, sous peine de lourde sanction. Si certains barons et baronnes sont issues des gentils, ce n'est pas le cas de tous, bien au contraire. Toutefois, certains barons issus des gentils ont plus ou moins basculé vers le camps des méchants, parfois sournoisement puisqu'il faut attendre la fin de parutions pour s'en rendre compte. De plus, Fatalis possède une armée, le Corps des Thors qui fait la police et la justice afin de faire respecter les règles strictes de Dieu Fatalis. En effet, remettre en cause l'autorité de Fatalis ainsi que les faits officiels de Battleworld constitue une dangereuse hérésie. Car, oui, bizarrement, la quasi totalité des habitants de Battleworld a perdu tout souvenir de l'ancienne Terre jusqu’à en oublier l'existence des étoiles. D'autre part, il subsiste une infime fraction de personnages, gentils comme méchants, connaissant encore l’existence de l'ancien Multivers ; ce sont des rescapés.

Cette planète aux allures très variées permet plusieurs scénarios. Ainsi nous avons la réécriture de plusieurs crossovers passés (Civil War, House of M, L’ére d'Apocalypse, les Guerres Secrètes, Futur imparfait, Extinction, Years of Future Past, la Guerre des Armures, Inferno, Spder-Verse, Spider-Island, le gant de l'Infini,Siège), plusieurs époques (1602, 1872, 2099, les X-Men '92). Dans certaines régions, le mal a déjà gagné (Hydra).

Secret Wars est paru en France en 11 mensuels étalés sur 5 mois, de janvier 2016 à mai 2016.

Mon avis

Mon opinion, pour autant qu'il en vaille la peine ? Honnêtement, je n'ai pas tout lu. D'abord parce que 11 numéros à 4,90€ l'unité même étalé sur 5 mois, cela fait une belle somme (53.90€ pour 1 mois). J'ai donc du faire des choix. J'ai éliminé Old Man Logan parce que le graphisme ne me plaisait décidément pas ainsi que Marvel Zombies car je suis définitivement allergique aux zombies. Après coup, je pense que j'aurais du éliminer Battleworld, au pire au profit de Old Man Logan.

Dans l'ensemble, ce crossover est très intéressant de par sa trame narrative mais aussi du fait des nombreuses réécritures libres  de crossovers passés. Car le concept de base de la formation de Battleworld permet toute sorte de réécriture, y-compris en incluant des personnages à posteriori (Deadpool) et autres pirouettes.

Le mensuel Secret Wars constitue évidement un incontournable. C'est lui qui dicte tout, les autres mensuels venant s'y greffer petit à petit sans être pour autant absolument tous indispensables.

Concernant les autres lectures :
  • Civil War : des histoires intéressantes avec un graphisme très correct
  • Battleworld : des histoires pas du tout primordiales avec un graphisme parfois pénible (je n'ai pas apprécié celui de Weirdworld et moyennement aimé celui de Master of Kung Fu.)
  • The Avengers : des histoires très captivantes mais le graphisme de la Guerre des Armures assez moyen
  • X-Men : des histoires intéressantes avec le graphisme qui va bien avec
  • Ultimate End : assez moyen dans l'ensemble
  • Spider-Man : fort captivant (mais je ne suis peut-être pas impartial)
  • Deadpool : égal à lui même y-compris les Marvel Babies, bref, incontournable pour le seul plaisir (mais sans obligation de lire pour comprendre la trame générale)
  • Les Gardiens de la galaxie : assez moyen
A vous de voir ;-)

Et après ?

Après Secret Wars, c'est un énorme chamboulement : des personnages et/ou des séries / équipes disparues (les Quatre Fantastiques), des acteurs ailleurs (la Chose avec les Gardiens de la Galaxie, la Torche chez les Inhumains), une réduction du nombre de titres pour les X-Men qui réserve cependant quelques surprises. Par contre, nous avons droit à deux versions de Logan / Wolverine. Les Gardiens de la Galaxie prennent de l'ampleur (pour préparer un nouveau film ?) tandis que les Inhumains ont leur parutions bien plus développées (nouveau film aussi à venir ?). De plus, certains prennent de l'importance (Docteur Strange (film déjà prévu), A-Force, Power Man, Iron Fist, l'Escadron Suprême, Hyperion, la Sorcière Rouge, la Vision, Miss Marvel, Karnak, Moon Girl). Du côté des araignées, il semble bien que nous avons droit à des récits forts intéressants, sans oublier Deadpool.

Pour autant, certaines évolutions demeurent : Sam Wilson / Captain America, Mighty Thor / Jane Foster.

Quant au décor, il semble que ce soit la Terre 616 dans laquelle nous avons un mélange de personnage de notre Terre 616 avec certains de la Terre 1610 (Ultimate) plus peut-être quelques autres rescapés.

L'idée est de permettre à quiconque de venir chez Marvel dans la foulée sans devoir préalablement connaître les histoires passées. Tous les lecteurs, anciens comme nouveaux, à égalité. Je l'avais dit au début.

Tous ces nouveaux mensuels sont pré-titrés "All-New".

Voir aussi

Au sujet d'Infinity :
Au sujet de Secret Wars
L'après Secret Wars :

Posts les plus consultés de ce blog

VirtualBox et USB

Je me suis longtemps battu pour que mes machines virtuelles Windows sous VirtualBox bénéficient d'un support correctement exploitable de l'USB. Bien que je faisais tout ce qu'il fallait faire, impossible de brancher le moindre périphérique USB sur une machine VirtualBox ayant Windows (toutes versions confondues). Je m'étais même tourné vers VMware Player pour avoir une machine virtuelle Windows pleinement exploitable pour mes (rares) besoins Windows de travail !

Bizarrement, ces difficultés n'existent pas avec une quelconque distribution GNU/Linux virtualisée (sauf cas technique bien spécifique à la distribution).

Notez que tous mes essais partent depuis une distribution GNU/Linux (Debian 8 Jessie, Mageia 5, Fedora 25, Manjaro). Pour l'anecdote, naviguant plus ou moins entre ces distributions, j'utilisais la version officielle de VirtualBox sous Mageia tandis que c'était la version fournie par le gestionnaire de paquet pour les autres. Il est donc possi…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…