Accéder au contenu principal

VMware Player et Workstation

Je reviens sur VMware Player et Workstation. Suite à la migration de mon système Mageia 3 vers Mageia 4, j'ai galéré pour réinstaller VMware Player. Et ayant aussi réinstallé Fedora 20 entièrement, je voulais aussi réinstaller l'application sur ce système. Le problème était qu'installer cette application sur un système GNU/Linux implique quelques astuces. Astuces que je n'avait pas notées correctement (comme un imbécile).


Pour rappel, j'utilise VMware Player pour virtualiser Windows afin de couvrir quelques besoins ponctuels. Car je n'ai jamais, et toujours pas, pu faire reconnaître mes périphériques USB, quels qu'ils soient, avec un Windows (7) virtualisé sous VirtualBox (version 4.3.6 OSE). Et cela malgré avoir installé les extensions VirtualBox. Sous Windows virtualisé avec VirtualBox, les pilotes s'installent puis échouent systématiquement (pilotes installés après l'installation des extensions suivi d'un redémarrage). Je précise aussi que ce problème ne concerne que Windows virtualisé puisque ces mêmes périphériques USB sont parfaitement reconnus par les systèmes GNU/Linux virtualisés sous VirtualBox.

J'ai donc monté plusieurs machines virtuelles pour chercher et tester comment installer, afin d'éviter de foutre la pagaille dans mes systèmes réels d'exploitation.

Dans un premier temps, j'ai cherché comment installer dans les distributions les plus usuelles (lien symbolique, compilation, cas particuliers). J'ai aussi repris et amélioré un ancien billet de ce blog. A l'époque de mes premières notes sur VMware, je n'avais pas réussi à importer ma machine VirtualBox. J'ai refait des essais qui s'avèrent concluant sous conditions.

Voici le résumé de mes recherches. Vous trouverez plus bas le lien vers la synthèse en PDF. Vous trouverez :
  • les généralités,
  • les cas particuliers par distributions : Debian, Fedora, Mageia, Manjaro, OpenMandriva, openSUSE, Ubuntu mais aussi Windows,
  • comment installer et désinstaller,
  • comment appeler l'application en ligne de commande ou par le menu graphique des applications,
  • une note sur les services sous système GNU/Linux (reprise d'un ancien billet),
  • comment créer une machine virtuelle (reprise d'un ancien billet),
  • comment installer le système  (reprise d'un ancien billet),
  • comment améliorer la machine virtuelle  (reprise d'un ancien billet),
  • les noms des fichiers et dossiers de la machine virtuelle (reprise d'un ancien billet),
  • des astuces  (reprise d'un ancien billet),
  • comment gérer les disques virtuels  (reprise d'un ancien billet),
  • comment importer une machine virtuelle créée sous VirtualBox.

Résumer correctement l'ensemble de mes notes est impossible. Ce serait survoler le problème. Plutôt que de bâcler le mode d'emploi, et bien qu'il soit possible que j'ai pu faire des erreurs ou oublis, je vous invite à télécharger le tutoriel inspiré de mes recherches qui est librement disponible au format PDF (licence CC BY-NC-SA 4.0).
Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Posts les plus consultés de ce blog

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…

Mageia 6 - Retour d'expèriences

Mageia 6 est enfin sorti et j'ai eu plusieurs système à migrer. D'ailleurs, je me demande si ce ne serait pas un complot du FIDEL (Fondation des Infâmes Développeurs Extra-terrestres (GNU) Linux)) puisque sont "tombées" dans le même laps de temps les distributions Debian, Fedora et Mageia ! Et en réalité, mieux vaux actuellement réinstaller totalement ces trois que de tenter une migration si on utilisait KDE (et KDM).

Je ne m'étendrai pas sur Debian (installation facile) et Fedora (dont l'installateur met 2 bonnes heures à analyser mes partitions pour planter ensuite trop facilement). Bref, du hors sujet .....
1 - Problématique En fait, concernant Mageia, les écueils concernent autant KDE/Plasma et KDM qui est abandonné au profit de SDDM (autre choix possible) que les paquetages 32 bits si le système est en 64 bits. J'avais eu la présence d'esprit préalable de lire la page des notes de Mageia 6 et de repérer la partie mise à niveau de Mageia 5 vers 6…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…