Accéder au contenu principal

Machine virtuelle VMware sous VirtualBox

J'avais remarqué depuis longtemps des difficultés pour faire fonctionner correctement VMware, le Player comme le Workstation, sous les distributions GNU/Linux (peu importe laquelle). Il suffit de changer de noyau et ..... Paf ! .... Gréve soudaine de VMware parce que privé de son noyau préféré ! Et quelle que soit la distribution puisque tout dépend du noyau.

Avec un peu de chance, il suffit de désinstaller la version "périmée" pour installer la nouvelle version. Mais la nouvelle version corrigeant le problème n'est pas toujours disponible dès que désirée. D'ailleurs, VMware devrait renommer ces applications Désirée ! ....

Quant à l'installation ?! Comment dire ? Selon les versions de VMware, l'affaire peut s'avérer facile ou difficile, voire impossible. Il faut alors fouiller le web pour trouver des informations, des tutoriaux, des éventuels patchs. A ce propos, la meilleure source de secours demeure les forums dédiés aux distributions spécifiques. Ensuite parvenir à dompter ces patchs car ils sont aussi sauvages que des Broncos ces patchs. ... Youhou ! Vive le rodéo !! .... Mais je reviendrai sur cet aspect prochainement.

Et si on ne parvient pas à faire fonctionner correctement VMware (Player ou Workstation) alors qu'on souhaite lancer une machine virtuelle (peu importe le besoin) ? Comment faire ?

La seule solution réelle que j'ai trouvée est de récupérer la machine virtuelle VMware pour la réutiliser sous VirtualBox. Par contre, quelques impératifs préalables :
  1. Avoir un VMware fonctionnel. Soit il est encore utilisable depuis la banquise (voire depuis une autre distribution), soit il faudra se résoudre à passer (au moins temporairement sous Windows). C'est à ces moments là qu'on est heureux d'avoir soit une machine avec plusieurs systèmes d'exploitations, soit d'autres machines.
  2. Lancer la machine VMware sous VMware pour désinstaller les extensions VMware. Ca allègera la machine de ces pilotes au futur inutile et évitera quelques plantages voire une machine virtuelle irrécupérable.
  3. Exporter cette machine virtuelle lavée de toutes traces VMware.
  4. Importer la machine depuis VirtualBox puis installer les extensions VirtualBox.

En réalité, je travaille un peu différemment ces machines :
  1. Faire une copie de l'intégralité de la machine VMware telle qu'elle est donc avec les pilotes VMware. Et par copie, j'entends faire une copie bête et "méchante" de la totalité du dossier de la machine VMware, le plus important étant les fichiers VMDK représentant les disques durs virtuels VMware (réutilisables pour rappel sous VirtualBox). Copie que je double sur une sauvegarde externe.
  2. Travailler depuis une copie sous VMware. Donc VMware a temporairement deux machines "identiques".
  3. Désinstaller depuis VMware les extensions VMware. Ce qui implique un redémarrage de la machine sous VMware pour être certain que les extensions / pilotes VMware ont été correctement désinstallées.
  4. Éteindre proprement la machine sous VMware.
  5. En guise d'exportation, je récupère mes disques VMware au format VMDK en recréant intégralement une nouvelle machine virtuelle sous VirtualBox.
  6. Plus qu'à tester cette machine puis lui installer les extensions Vbox.

Par contre, ces problèmes réguliers sous GNU/Linux n'incitent guère à acheter une licence VMware !

Posts les plus consultés de ce blog

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…

Mageia 6 - Retour d'expèriences

Mageia 6 est enfin sorti et j'ai eu plusieurs système à migrer. D'ailleurs, je me demande si ce ne serait pas un complot du FIDEL (Fondation des Infâmes Développeurs Extra-terrestres (GNU) Linux)) puisque sont "tombées" dans le même laps de temps les distributions Debian, Fedora et Mageia ! Et en réalité, mieux vaux actuellement réinstaller totalement ces trois que de tenter une migration si on utilisait KDE (et KDM).

Je ne m'étendrai pas sur Debian (installation facile) et Fedora (dont l'installateur met 2 bonnes heures à analyser mes partitions pour planter ensuite trop facilement). Bref, du hors sujet .....
1 - Problématique En fait, concernant Mageia, les écueils concernent autant KDE/Plasma et KDM qui est abandonné au profit de SDDM (autre choix possible) que les paquetages 32 bits si le système est en 64 bits. J'avais eu la présence d'esprit préalable de lire la page des notes de Mageia 6 et de repérer la partie mise à niveau de Mageia 5 vers 6…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…