Accéder au contenu principal

Vers la dictature au pays de la liberté

Ceux qui sont prêts à abandonner une liberté essentielle pour obtenir temporairement un peu /de sécurité ne méritent ni la liberté, ni la sécurité. Benjamin Franklin (1706 - 1790)

Les États-Unis, champions autoproclamés de la Liberté et accessoirement de la Démocratie, mettent en place le super espion automatique !  D'accord, çà va faire du boulot pour beaucoup de monde entre l'étape de construction et l'étape finale (10 000 ouvriers habilités "top secret", un million de m2). Par contre, ils vont encore s'endetter, et donc faire tourner la planche à billet (comme Philippe IV Le Bel) vu le coût de 2 milliards de dollars, et sachant que le futur mastodonte va consommer 65 mégawatts (c'est à dire un quart de ce que consomme Google) pour faire fonctionner des milliers de serveurs répartis dans deux hangars aux proportions démesurées.

Cette usine à espion automatique entrera en fonction en septembre 2013 en se nourrissant de toutes les données recueillies par les satellites, les antennes situées à l'étranger et les postes d'écoutes de NSA. Bilan informatique : un traitement de données de 1 Yottabits. Eh ?! Quoi ? C'est du Klingon ? Le Yottabits, c'est 15 zéro de plus que le Gigabits ou 12 zéro de plus que le Térabits. On est dans les extrêmes actuels et c'est démentiel !

Ce système va surveiller toutes les connexions internet et téléphoniques entre les USA et le reste du monde mais également au sein même des USA. ..... jusqu'aux ..... courriels ! ... En utilisant la technique DPI (Deep packet inspection)  ! Par conséquent, tout va passer à la moulinette fortement intrusive. Tout, absolument tout et sans exception (courriels, discussion instantanée, pages Web visitées, téléchargement) en se basant, à priori, sur des mots clés.

Accessoirement (et le mot est ironique), la NSA tente de briser les systèmes de chiffrage les plus complexes dont AES.

Autant je comprends que les nord-américain restent traumatisés par les ignobles attentas du11/09/2001, autant je ne parviens ni à comprendre de tout miser sur des moyens technologiques au détriment du classique espionnage humain, ni à comprendre d'être prêt à abandonner une part de ses libertés fondamentales pour un semblant de sécurité !
  • Les moyens technologiques, même hautement évolués, ne remplaceront jamais totalement la récolte d'informations par des individus. Même à notre époque ultra mondialisée et aux moyens techniques complexes, tout ne se dit pas, ne se transmet pas via une technologie.
  • Les nord-américains se battent contre ce qu'ils considèrent souvent comme une intrusion de l’État contre leurs libertés (impossible par exemple de créer un système de maladie digne de ce nom) mais ne sont pas gênés de se faire espionner quotidiennement, ou plutôt en permanence, au nom de la lutte contre le terrorisme ! Ils invoquent le terrorisme venant de l'extérieur en oubliant celui issu de l'intérieur (Combien de groupes para-militaires hyper-armé ?) !
  • De plus, entre la masse d'informations à traiter et la volonté de casser les clés de chiffrage, c'est tout miser sur le seule force brute. C'est une tradition nord-américaine (tapis de bombes au Vietnam, tirer systématiquement sur les amérindiens ...) ? Et la tendresse, bordel ?
C'est vrai : j'avoue ! Je critique mais je ne suis pas certain de comprendre certaines subtilités qui font partie de la culture nord-américaine ;-/

Posts les plus consultés de ce blog

La méteo dans un terminal

Si vous voulez la météo, il existe des tas d'applications graphiques, des extensions dédiées pour divers systèmes d'exploitations et pour divers environnements de bureaux. sans oublier les multiples sites internet.
1 - La météo dans la console Il est également possible d'avoir la météo dans une console. Oui, j'oubliais ! L'astuce est plutôt pour les utilisateur GNU/Linux, BSD, Mac. Brefs, les systèmes d'exploitations qui offrent un terminal. ... On me dit dans l'oreillette que Windows 10 a désormais un "vrai" terminal sauce Linux. Je ne le connais pas, donc m'abstiens. Par contre, pour Windows, vous aurez en fin d'article la variante pour vous ;-)

Revenons à notre terminal. Pas besoin des droits root.

Pour la météo de Toulouse :
$ curl wttr.in/Toulouse
Pour la météo de Brest
$ curl wttr.in/Brest
Cas particulier pour les noms composés :
$ curl wttr.in/Le+Havre
Vous pouvez aussi saisir les coordonnées GPS. Si vous ne les avez pas, vous pouvez l…

Mageia 6 - Retour d'expèriences

Mageia 6 est enfin sorti et j'ai eu plusieurs système à migrer. D'ailleurs, je me demande si ce ne serait pas un complot du FIDEL (Fondation des Infâmes Développeurs Extra-terrestres (GNU) Linux)) puisque sont "tombées" dans le même laps de temps les distributions Debian, Fedora et Mageia ! Et en réalité, mieux vaux actuellement réinstaller totalement ces trois que de tenter une migration si on utilisait KDE (et KDM).

Je ne m'étendrai pas sur Debian (installation facile) et Fedora (dont l'installateur met 2 bonnes heures à analyser mes partitions pour planter ensuite trop facilement). Bref, du hors sujet .....
1 - Problématique En fait, concernant Mageia, les écueils concernent autant KDE/Plasma et KDM qui est abandonné au profit de SDDM (autre choix possible) que les paquetages 32 bits si le système est en 64 bits. J'avais eu la présence d'esprit préalable de lire la page des notes de Mageia 6 et de repérer la partie mise à niveau de Mageia 5 vers 6…

WPS Office - WPS Office contre LibreOffice

En mettant en place toute la logithèque nécessaire sur un PC portable neuf, j'ai découvert la suite WPS Office préinstallée. En fait, j'ai découvert que cette suite était aussi disponible pour PC, dont Windows ET GNU/Linux, puisqu'elle est déjà disponible gratuitement pour Android et iOS. Cette suite propose un tableur (Spreadsheets), un traitement de texte (Writer) et une application de présentation (Presentation). L'interface se rapproche beaucoup (voire totalement) de l'interface actuelle de Microsoft Office (exit les menus pour faire place à des onglets thématiques). Voir les liens en bas.

Cette suite est proposé par la société chinoise Beijing Kingsoft Office Software Co sous licence propriétaire.

Les formats proposés sont les formats Microsoft Office et l'export en PDF mais aucunement les formats LibreOffice OpenDocument (ODF).

J'ai poussé la curiosité à la tester brièvement dans deux machines virtuelles, une sous Windows 10 et l'autre sous Mageia 5…